Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 19:13

Michel Dupré - adhérent de notre association - est l'un de ces Français qui a choisi de vivre en Russie. Après une année passée dans la région de Kaluga, ils nous livre ses impressions. A suivre sans modération !

Alors, commençons cette histoire d'une arrivée en Russie et du début d'une nouvelle vie.
Comme il me semble vous l'avoir déjà dit, la Russie me fascine depuis "Michel Strogoff"(autant dire depuis mon enfance !). Je suis passé aux grands classiques un peu plus tard (Tolstoï, Tourgueniev, Dostoïevski, Gogol, Lermontov et Boulgakov....)
Tout naturellement, j'ai essayé d'apprendre cette langue…
Retraité de la SNCF (où je conduisais les trains), puis divorcé, j'ai trouvé le temps de commencer cet apprentissage sur internet. Ainsi, j'ai communiqué pendant 6 mois chaque jour avec celle qui est aujourd'hui ma compagne.
Mon premier voyage en Russie date de novembre à décembre 2013, je l'ai fait avec un visa touristique d'un mois : je ne fais pas de pub, mais j'ai obtenu ce visa (et tous les suivants) avec l'aide d'une société parisienne très compétente qui s'appelle "Action Visa" qui les demande au consulat de Strasbourg ! Et qui les obtient très vite et sans difficulté.
Si j'en parle ici, c'est que cela peut aider un candidat au départ qui ne saurait pas trop vers qui se tourner. Pour le cas où vous voudriez vous faire une opinion, voici le lien:
http://www.action-visas.com/public/?destination=RU&rubrique=visas&name=Russie
Mon premier voyage aller, je l'ai fait en voiture avec Anna (ma compagne) qui était venue passer une semaine en France. Un voyage de 5 jours assez éprouvant, jusqu’à Tovarkovo (petite localité proche de Kaluga).
Michel Dupré: journal d'un Français en Russie - 1
Première surprise, la petite localité en question est forte de 17 000 habitants et composée pour l'essentiel d'immeubles des années 1960. Les appartements sont confortables et bien chauffés (très bien chauffés… trop bien chauffés.... il n'est pas rare de voir le thermomètre afficher 24°). En revanche, les parties communes feraient honte à une cave d'HLM d'une cité de banlieue !! Escalier et paliers parfaitement sordides.
Le chauffage est collectif au sens où une centrale produit l'eau chaude qui passe d'un immeuble à l'autre par des tuyaux aériens autour desquels l'isolant est bien souvent en lambeau......je me demande si ce pays paie le gaz ?
Le lendemain de mon arrivée, j'apprends que je dois m'enregistrer. Donc, direction la poste qui se charge aussi de cette formalité (et de bien d'autres choses mais ça je l'apprendrai ensuite).
Heureusement, Anna est venue avec moi car mon russe embryonnaire me permet tout juste d'acheter le pain alors, pour ce qui est de remplir un questionnaire de deux pages......
Ensuite, promenade dans les rues de la ville, beaucoup d’arbres, de parcs, une belle rivière (presque un fleuve : l'Ougra), beaucoup de boutiques, de magasins, presque pas de vitrines (simplement une enseigne, et une porte ordinaire qu'il faut pousser pour se retrouver dans un centre commercial de dimension respectable). La plupart de ces boutiques sont ouvertes 7 jours sur 7 de 9 h à 22h sans interruption et quelques-unes restent ouvertes 24 heures sur 24!!!
Bon, la circulation en voiture est difficile à cause des trous dans la chaussée qui ont la dimension d'un petit piège à éléphant et qui sont plutôt nombreux.
Mais, les gens, les commerçants sont normalement amicaux (peut être plutôt moins que plus) jusqu'au moment où je commence à parler et où ils découvrent (je me demande bien comment) que je suis français ..... Alors là ! C’est une illumination ! Je n'avais pas idée que, malgré les positions de la France, dans un certain conflit, nous fussions si populaires ici !
Donc, pour ce qui me concerne, le premier contact avec la Russie est plutôt positif ! D'autant plus (il faut bien le dire) que l'essence pour ma voiture est à moitié prix par rapport à la France, et que beaucoup de produits sont beaucoup moins chers ici.
La région de Kaluga, qui se trouve à environ 200 km de Moscou, est une région très boisée, essentiellement composée d’importants massifs forestiers.
La ville de Kaluga elle-même est une belle ville cossue et importante (plus de 400 000 habitants où réside une importante communauté française (usine Citroën)... que je n'ai pas cherchée à rencontrer ! Je suis venu ici pour rencontrer des russes, n'est ce pas?
Donc, beaucoup de ballades, de visites (les monastères autour de Kaluga sont nombreux et certains sont vraiment très beaux).
Et déjà, hélas, le premier mois se termine.
Anna et moi décidons de vivre ensemble ici et de chercher un appartement à mon retour.
Comme nous n'avons pas eu le temps de demander une invitation privée, Action Visa me concocte une invitation d'affaire de 3 mois et je reviens en France (en avion, la voiture reste encore un peu en Russie) début décembre 2013 faire renouveler mon visa (en une dizaine de jours).
Je joins une photo de l'église de Tovarkovo :
Michel Dupré: journal d'un Français en Russie - 1
J'ai beaucoup plus de photos des mois suivants, ce sera pour les prochains envois.
Si vous avez des questions, surtout n'hésitez pas ! L’association Davaï peut communiquer mon adresse.
A suivre....
Michel Dupré.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascal 26/11/2014 17:21

bonjour,
c'est interessant cet article, j'ai passé une dizaine de jours dans une petite ville , Tixvin, à 200 km de St Peter, je pourrai faire beaucoup de ces remarques : les immeubles, le chauffage, ... mais là-bas, pas de français et la ville est plus pauvre.
l'église de Tovarkovo est très joile !
merci pour ce récit,
comment se passe l'apprentissage du russe ?
PAscal

michel 12/12/2014 05:16

merci à Pascal et à organique ,
pour ce qui est de la langue russe, j'arrive tout à fait à me faire comprendre mais quand on me répond normalement , j'entends une bouillie de mots!!
et je crois que les mots que je dis le plus souvent sont:"можете ли вы говорить медленно пожалуйста"
malheureusement , Anna parle parfaitement français alors je n'avance pas autant que je devrais........;même si elle se donne beaucoup de mal pour m'aider
voila,
encore une fois , si vous avez besoin d'une information ou de quelque chose que ce soit, je suis à votre disposition

organique 12/11/2014 22:18

On en veut plus avec autant d\'humour. Sympa.

Contactez-nous

Courriel : asso_davai@hotmail.fr

 

Association Davaï

Maison de quartier de Venoix

18 avenue des chevaliers

14000 Caen

 

Si vous souhaitez adhérer à notre association et obtenir plus de renseignements, écrivez-nous.

Tarif normal : 15€/an

Tarif réduit (pour les étudiants et les demandeurs d'emploi sur présentation d'un justificatif): 10€/an

 

Bulletin d'adhésion (à télécharger)

 

Site : http://assodavai.wix.com/associationdavai 

Facebook http://www.facebook.com/assodavai 

Twitter : https://twitter.com/#!/AssoDavai

Agenda

Cliquez sur le lien pour consulter l'agenda :

http://assodavai.wix.com/associationdavai#!agenda/cee5

Cours de russe

Si vous souhaitez apprendre le russe ou approfondir vos connaissances de cette langue, Nadejda Stettler donne des cours pour adultes au

Centre d'animation La Prairie

 

11 avenue Albert Sorel

14000    Caen

02 31 85 25 16

centreanimationprairie@wanadoo.fr

Quatre niveaux différents.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -