Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 19:11

Fin mai, une petite bande de français accompagnée de leur professeur de russe ont pris l'avion direction la Russie ! Et pas n'importe quelle région ! Moscou et Saint Pétersbourg c'est trop connu alors nous avons choisi le sud de la Russie. La région des terres noires. Nous avons posé nos valises dans deux villes pour y explorer les alentours : Elets et Voronej.
Alors pourquoi le sud me demanderez-vous ? Il s'agit tout simplement de la région d'origine de notre professeur, Nadia. Elle s'est démenée d'arrache pied pour que ce voyage se réalise et elle est venue à bout de sa mission avec brio. Sans elle nous n'aurons jamais pu découvrir cette région méconnue des touristes étrangers. Merci encore Nad
ia !

Notre expédition commence donc dans la petite ville de Elets (environ 100 000 habitants). Nous avons pu y voir les productions traditionnelles locales telles que les dentelles, les Valenki (ces bottes en feutre) ou encore les garmochka (accordéon russe). Aussi nous avons vu quelques monastères orthodoxes. Et c'est très surprenant de voir que ces lieux religieux sont encore pleins. De voir ces jeunes filles pieuses, faisant la queue pour saluer le métropolite ou encore pour embrasser les reliques. Sans oublier les chants des messes... envoûtants.

Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej

Petite anecdote : nous avons fait la rencontre du maire de Elets! En effet un groupe de français dans ces régions ça ne passe pas inaperçu, alors la mairie a tenu à nous rencontrer afin de discuter avec nous. Et de nous transmettre un message de paix malgré les tensions politiques. Ils aimeraient tant que d'autres que nous viennent après dans leur ville pour voir à quel point leur pays, leur région est riche d'histoire, de culture et de vie. Et pourquoi pas développer des échanges culturels. Évidemment l'entretien s'est fait devant les caméras de la télévision locale, histoire de rendre les choses encore plus officielles !

Et pour finir nous ne pouvons pas parler de Elets sans parler de l'écrivain Ivan Bounine, qui est ici une célébrité locale. Beaucoup de statues à son effigie. Des visites de sa maison sont possibles aussi. Bref les gens l'aiment, et il leur rend à travers ses récits dans lesquels il décrit parfaitement l'âme russe et cette région dans laquelle il a grandi. Je ne ferai pas ici étalage de toute la vie de cet auteur. Cela prendrai trop de temps mais je vous encourage à faire vos propres recherches et pourquoi pas découvrir ses œuvres !

Seconde petite anecdote : nous avons fait la rencontre de Mr Krikounov. Collectionneur d'art qui nous a fait visité ses collections. Et cerise sur le gâteau, il a partagé sa table avec nous. Enfin plutôt ses tables puisque rien que notre groupe était composé de 20 personnes ! Ce monsieur avait aussi invité des amis à lui. Je pense que vous ne serait que très peu surpris si je vous dit que l'accueil fut plus que chaleureux, que la vodka a coulé à flot (et pas que la vodka d'ailleurs) et que des voix en français et en russe se sont élevées pour chanter de tous notre cœur des chansons. Jamais, je pense, aucun d'entre nous n'oubliera cette chaleureuse soirée.

Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej

Ensuite nous sommes descendus un peu plus au sud, direction Voronej. Changement total de ville. Ici il y a 1 millions d'habitants. Nous avons bien évidemment fait un petit tour de la ville accompagnés d'une guide qui nous a expliqué son histoire au fil des siècles. Notamment au siècle dernier, durant la seconde guerre mondiale. Nous avons pris conscience du prix payé par la population de Russie dans cette guerre. Et aussi du peu de reconnaissance que nous montrons à nos frères de l'est. Nous avons été émus de voir que même aujourd'hui encore les monuments aux morts sont fleuris par la population au quotidien. Nous avons eu la démonstration devant nos yeux. Un jeune couple de marié et leurs invités sont venus déposés des fleurs sur le plus grand monument de la ville : cette énorme statut représentant les divers personnes de la ville (soldats, femmes, enfants etc) qui forment un mur devant l'invasion allemande. A leur pied, une flamme éternelle. Et ces jeunes gens venus déposer le jour de leur mariage un bouquet de fleur...

Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej

On ne peut pas parler des terres noires sans parler des différentes réserves naturelles, ou même tout simplement, de la nature en générale. Les gens, dans ce pays disposant de beaucoup d'espace cela se ressent dans leurs installations. Que se soit en ville ou à la campagne d'ailleurs. Des grandes rues en villes et des immenses steppes dans la campagne. Il en va de même pour les exploitations agricoles. Des grandes parcelles sans barrières autour et des fossés ou les herbes poussent sans jamais être coupées. Comme pour montrer qu'ici la vie est paisible et libre. Parmi les sites que nous avons vu je peux cité : les falaises de Vorgolski, la réserve de Galichya Gora, le village Kostenki (village archéologique mondialement connu), ou encore le monastère de Divnogoryé (à la fois lieu de randonnées et complexe archéologique)

Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej
Sarah Duval : Elets et Voronej

Un point commun à tous nos guides : des personnes passionnées par ce qu'elles nous montraient et ravies de transmettre un morceau de leur culture et/ou de leur histoire au petit groupe de français que nous étions. Aussi ouvertes à toutes nos questions et d'une très grande sympathie.
Pour ma part, excepté la barrière de la langue qui au fil des années diminuera, je me suis sentie bien là bas. Un peu comme un autre chez moi. Aucune personne ne s'est montrée hostile envers nous. Bien au contraire. Nous avons soulevé beaucoup d'interrogations et de curiosité. Et avons surtout été victime de tellement de marques d'affection et de sourires qu'il nous aurait fallu plus que tous nos doigts réunis pour les compter. Nous avons croqué dans cette belle Russie authentique, et nous en reprendrions volontiers une bouchée tellement c
'était délicieux.

Sarah Duval

Photos: Sarah Duval, Françoise Mulot.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catherine 12/07/2016 21:54

J'ai pris beaucoup de plaisir Sarah, à lire ton compte rendu de notre séjour et à regarder vos photos à Françoise et à toi . Une très agréable façon de revivre notre voyage dont je garde un excellent souvenir.
Félicitations et merci à toi .

Contactez-nous

Courriel : asso.davai.caen@gmail.com

 

Association Davaï

Maison de quartier de Venoix

18 avenue des chevaliers

14000 Caen

 

Si vous souhaitez adhérer à notre association et obtenir plus de renseignements, écrivez-nous.

Tarif normal : 15€/an

Tarif réduit (pour les étudiants et les demandeurs d'emploi sur présentation d'un justificatif): 10€/an

 

Bulletin d'adhésion (à télécharger)

 

Site : http://assodavai.wix.com/associationdavai 

Facebook http://www.facebook.com/assodavai 

Twitter : https://twitter.com/#!/AssoDavai

Agenda

Cliquez sur le lien pour consulter l'agenda :

http://assodavai.wix.com/associationdavai#!agenda/cee5

Cours de russe

Si vous souhaitez apprendre le russe ou approfondir vos connaissances de cette langue, Nadejda Stettler donne des cours pour adultes au

Centre d'animation La Prairie

 

11 avenue Albert Sorel

14000    Caen

02 31 85 25 16

centreanimationprairie@wanadoo.fr

Quatre niveaux différents.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -